Comme mon père était un expert-comptable, il m’a toujours conseillé de foncer sur les matières scientifiques et depuis je suis très à l’aise avec les chiffres. Pour cela, j’ai choisi le métier de commissaire aux comptes comme carrière envisagée. Tout mon cursus scolaire et ma filière se sont même orientés vers ce boulot et je cherche à l’exercer une fois mes études finies. Je suis actuellement en stage Chez Expert contact Montreuil

Le métier de Commissaire aux comptes proprement dit


Le CAC (Commissaire aux comptes) est en général un professionnel de la comptabilité. Il a comme rôle de vérifier si les comptes publiés par les sociétés sont conformes aux normes légales et que ces derniers reflètent exactement la situation financière de la société. Il peut travailler soit dans un cabinet d'expertise-comptable, soit dans un cabinet spécialisé en commissariat aux comptes. Mais, dans la plupart des cas sa mission le conduit à se déplacer auprès des entreprises auditées.

 

Ses activités principales

Celui qui exerce ce métier se doit d’examiner la régularité et la sincérité des comptes annuels des entités qu’il contrôle. Sa profession est pour cela, agrée, dans tous les pays de l’Union européenne. Effectivement, il inspecte minutieusement et garantit que les comptes annuels sont l’image sincère et fiable du patrimoine de l’entreprise, de sa situation financière et de son résultat.

 

 Pour y parvenir, il se base sur les justificatifs des opérations et les compare à l’exactitude des comptes en fonction des normes en vigueur. Si jamais il découvre une anomalie ou irrégularité, il est obligé de le mentionner aux actionnaires et aux dirigeants de la société. À chaque fin de mission, il rédige un rapport général à l’assemblée générale de l’entreprise dans lequel sont présentées ses conclusions.

 

 

En ce qui concerne les rapports effectués

Dans les rapports faits par les commissaires aux comptes on retrouve souvent une certification sans réserve dans le cas où les comptes présentés sont conformes aux normes comptables et à l’image de l’entreprise. Mais, on peut y retrouver également une certification avec réserve qui porte sur un point particulier des comptes. Toutefois, ces réserves ne sont pas suffisantes pour en rejeter la totalité. Et dernièrement, il se peut qu’on observe un refus de certification, lorsqu’il constate une non-conformité aux normes comptables, ainsi que dans le cas de non-conformité des comptes par rapport à la réalité.

 

Le commissaire aux comptes et son environnement

 

D’après ses fonctions, le CAC peut être considéré en grande majorité comme un expert-comptable, mais il a une obligation d’indépendance qui lui interdit d’exercer les deux fonctions pour une même société. Il ne peut en aucun cas être impliqué dans la gestion financière de l’entreprise qu’il audite et doit rester un observateur indépendant. Dans la plupart des cas, il est perçu comme une contrainte pour les dirigeants des sociétés contrôlées. Pour arriver à bout de ses missions, il doit faire preuve d’intelligence et planifier une bonne tactique dès la prise de contact jusqu’à la présentation de ses recommandations.